the SCI Archives the SCI Archives
Watt Nigel

Nigel Watts, britannique, a également été volontaire du SCI en Inde et dans d’autres pays, avant d’occuper des fonctions de responsabilité comme Secrétaire international et Président du mouvement. Il a aussi enseigné en Afrique et exercé différentes activités militantes.

Origin of the text
Olivier Bertrand: Breaking down barriers 1945-1975, 30 years of voluntary service for peace with Service Civil International.
Paris (2008)

see Table of Content

see english version 

  

Nigel Watt

J’avais entendu parler de l’IVSP (le nom du SCI anglais à l’époque) alors que j’étais encore à l’école – une école Quaker. A 18 ans, en 1954, j’étais objecteur de conscience (le service militaire obligatoire existait encore) et en 1955 j’ai été recruté comme volontaire à long terme par l’IVSP à titre de service alternatif. Mon premier chantier était à Glasgow en Ecosse et consistait à refaire les peintures des logements de personnes défavorisées (voir ci-dessous Arthur et Claire), ensuite à Millisle en Irlande du Nord (peinture d’un orphelinat), à Vorarlberg en Autriche (construction d’une route), à Metz et à Worms en Allemagne (aide à la construction de logements). Tout cela a duré six mois. Au chantier de Metz, le responsable (très sévère) était Etienne Reclus, Secrétaire de la branche française. Au chantier de Worms, il y avait Devinder das Chopra (chapitre 4), Sma Bala Sundaram, du Sri Lanka et Ben Korley (premier volontaire africain invité par le SCI et fondateur du VOLU au Ghana.

Cette période a constitué mon expérience la plus positive au cours de ce service alternatif. Comme j’adorais déjà les voyages et les langues étrangères, j’ai été extrêmement motivé pour l’internationalisme et le développement de base.

Etant encore étudiant, j’ai été responsable d’un autre chantier, à Wolverhampton en Grande Bretagne. En 1960, je suis allé en Inde pour huit mois comme enseignant volontaire à Vidhya Bhavan, Udaipur. Ce n’était pas pour le SCI, mais à Delhi j’ai rencontré Devinder, qui était alors Secrétaire du SCI pour l’Asie et Valli, qui n’était pas encore Mrs Seshan. J’ai aussi participé à un chantier à Cherian Nagar, Madras.

Je suis ensuite allé en Zambie où j’ai enseigné pendant dix ans. Avec John et Louise Melbourne, un couple britannique rencontré sur un chantier SCI à Fair Isle, nous avons essayé de promouvoir les chantiers de travail volontaire. Le gouvernement a été intéressé et a organisé quelques chantiers de « construction de la nation ».

A mon retour, j’ai cherché un emploi et j’en ai trouvé un, comme responsable régional de l’IVS (branche anglaise du SCI) (septembre-décembre 1971). J’ai ensuite été responsable de l’international (1972-76) et finalement Secrétaire général (1976-84). Finalement j’ai été président international de 1985 à 1989.

De 1992 à 1998, j’ai été directeur du Comité de Coordination à Paris. Depuis, je l’ai aidé à titre volontaire et je suis membre du Comité exécutif depuis 2004. Actuellement, je suis secrétaire (bénévole) de Youth Action for Peace UK, branche de l’YAP.




Service Civil International - International Archives (2004-2020) - Conditions of Use - Contact